Réanimation

Une réanimation optimale consiste à appliquer une pression positive afin de gonfler les poumons et d'obtenir un recrutement alvéolaire maximal sans produire de lésions supplémentaires.

Réanimation sûre, constante et optimale

Protégez en contrôlant les pressions

Une réanimation optimale consiste à appliquer une pression positive afin de gonfler les poumons et d'obtenir un recrutement alvéolaire maximal sans produire de lésions supplémentaires (tout en établissant une capacité résiduelle fonctionnelle (CRF)).

a réanimation néonatale à pièce en T présente l'avantage de fournir des pressions contrôlées et précises pour éviter une surdistension pulmonaire.Ces pressions contrôlées, à savoir la pression inspiratoire de crête (Pcrête) et la pression expiratoire positive (PEP), sont délivrées plus précisément qu'avec un insufflateur manuel auto-remplissable.


Avantages de la rèanimation
nèonatale à pièce et T

Nouveau-né Médecin
Gonflage en toute sécurité des poumons du nouveau-né à l'aide de pressions contrôlées L'expérience, la formation, la concentration et le degré de fatigue de l'opérateur n'affectent pas les pressions délivrées. Ceci est extrêmement rassurant pour le médecin
Délivrance potentielle de concentrations d'oxygène comprises entre 21 % et 100 % Utilisation possible de la PEP pendant l'administration de surfactant
La réanimation humidifiée permet de réduire la perte de chaleur et d'humidité dans les voies aériennes Permet de maintenir une PEP constante pendant le transport ou le changement de circuit du ventilateur
La PEP constante peut améliorer la compliance pulmonaire Les premières insufflations prolongées peuvent être administrées pour établir le volume pulmonaire
  Permet un rapport I:E idéal et un meilleur échange gazeux

Cliquez ici pour consulter des références cliniques clés

La réanimation à pièce en T facilite une oxygénation maximale tout en protégeant les poumons des lésions.

Au cours de la réanimation à pièce en T, les gaz conditionnés à la température du corps, 37 °C, et totalement saturés avec 44 mg/L de vapeur d’eau contribuent à:

  • protéger l'épithélium pulmonaire et réduire la baisse de température post-natale,

  • empêcher la perte d'humidité du nouveau-né (tout particulièrement au cours d'une réanimation prolongée),

  • réduire le risque de réaction inflammatoire se produisant dans les voies aériennes du nouveau-né suite à leur dessèchement,

  • rétablir l'équilibre naturel et fournir le niveau d'humidité normalement présent dans les voies aériennes.

Une référence internationale

Toutes les directives majeures en matière de réanimation dans le monde entier recommandent l'utilisation de la réanimation néonatale à pièce en T. 
Pour en savoir plus, consultez notre brochure Présentation des traitements.